L’association

Histoire

L’association est née le 10 octobre 2012, à l’initiative d’une vétérinaire de Calais. Reconnue d’utilité publique dès 2013, l’APEGAL, entourée d’une trentaine de nourrisseurs et protecteurs de ses communautés de chats libres, se compose actuellement d’une équipe d’une dizaine de bénévoles et agit sur 17 communes, réparties aux alentours de Calais.

Objectifs

L’association vise à offrir une prise en charge globale (santé, environnement, défense) des animaux sans propriétaire, en se concentrant prioritairement sur les chats errants, afin qu’ils soient sous protection.

En proposant une alternative à la prise en charge par la fourrière, grâce à la mise en place du dispositif capture/stérilisation/identification/réimplantation, l’APEGAL apporte une réponse à la problématique des chats errants qui se retrouvent trop nombreux dans le calaisis. Conciliant à la fois l’intérêt de salubrité publique et la prise en compte de la souffrance animale, l’APEGAL coopère avec les vétérinaires afin d’offrir à nos protégés les soins nécessaires, une identification et une stérilisation.

L’association collabore également avec le refuge de la région pour d’éventuelles adoptions (dans la mesure ou le quota n’est pas dépassé) ou avec d’autres associations de protection animale (information, mise en commun de moyens, etc). Elle sert d’interface avec les pouvoirs publics dans le cadre d’une lutte contre les nuisances liées aux chats errants, source de problèmes de voisinage, et vit aussi pour faire passer des messages raisonnés en matière de protection animale, par le biais de campagnes de sensibilisation auprès du public (écoles, lycées, hôpitaux et maisons de retraite).
Elle dresse également une carte des populations d’animaux libres sur un territoire et améliore leur état sanitaire.

Enfin, l’Apegal vise à réhabiliter le chat libre dans les environnements, qu’ils soient citadins ou ruraux.

Financement

Pour atteindre ses objectifs, l’association compte essentiellement sur les dons des particuliers (adhérents ou non) et est affiliée aux fondations 30 millions d’amis et Brigitte Bardot.